Beatbox, accordéon
et chansons à la con !

MUSIQUE

Renaud est repris en créole réunionnais, Beau-Papa s'en prend plein la tronche... Voici mon 1er EP ! (2017)




La presse en parle :
« Quatre titres caustiques et emballants » Lylo
« Drôle et décalé (…), ça dépote ! » FrancoFans
« Sur fond de beatbox et de ukulélé, Jérémy a la langue fleurie » Hexagone
« Guitare qui claque, voix gouailleuse (…). On se régale » Le Quotidien de la Réunion

VIDÉOS

CONCERTS



Vendredi 16 mars
Le Bistrô
87 Rue du General Lambert, Saint Leu (Réunion) // Concert gratuit

Samedi 17 mars - REPORTÉ AU SAMEDI 24 MARS
Belo Horizonte
10 Rue Francois de Mahy, Saint Pierre (Réunion) // Concert gratuit


Concerts passés
Paris : Bateau El Alamein, La Menuiserie, Cabaret de Madame Arthur, Connétable, Petit Théâtre du Bonheur, Fête de l'Humanité...
Réunion : Manapany Festival, La Cerise, Cocobeach, Copacabana, Ktédral, Le Latino...

PORTRAIT


Après avoir passé quinze ans sur l’Île de la Réunion, Jérémy aurait pu conquérir le cœur de son public. Il n’en est rien. Il a saoulé tout le monde avec son ukulélé et s’il était resté plus longtemps, on l’aurait jeté aux requins.

Il nous revient de l'Île de la Réunion avec dans ses valises une guitare, un accordéon et plein de chansons à la con. Sur scène il est seul contre tous. S’accompagnant avec sa pédale de loop, il construit ses rythmes à base de beatbox et tchatche sur des sujets légers. Son beau-père en prend plein la tronche, Renaud est repris à la sauce créole et son intimité est déballée, une façon d’accepter son triste sort. Car Jérémy est sans famille. En effet, après s’être fait larguer de son groupe de punk musette, les feus Brèves de Comptoir, il se retrouve seul avec son accordéon et sa guitare. Avec ce personnage, il enchaine les concerts dans les cafés et les festivals de l’île avant de larguer les amarres à Paris. C’est là qu’il construit son nouveau projet artistique.

Épisode #1 : L'Île aux requins
On m'a souvent dit que Jérémy Sans Famille, c'était un nom pourri. Pourquoi s'appeler comme le pauvre gamin d'un dessin animé que ma mère m'avait interdit de regarder car il me faisait pleurer tous les mercredis ? (...) lire la suite
Épisode #2 : À l'assaut du métro
Les gens arrivent par vagues. Je m'agrippe à mon ukulélé. J'ai l'impression d'être un pirate échoué entre les lignes 2 et 12 du métro Pigalle. Mais comment en arrive-t-on à une telle dérive ? Pour avoir le droit de jouer dans le métro (...) lire la suite
Épisode #3 : Dans l'enfer des cafés-concerts
Du rade de quartier au café-concert, je vous emmène faire la tournée des grands ducs. On y va pour draguer ou retrouver des amis après le boulot. Mais les bars sont avant tout des lieux rêvés pour pratiquer l'activité préférée des Français : écouter de la musique (...) lire la suite
Épisode #4 : À l'assaut des plateaux
Je suis en train de dérouler mes câbles. L'ingé son me demande : "Combien de bains de pied ?". Bienvenu à File 7 sur une grosse scène avec du matos et de vrais techniciens pour une résidence de deux jours. Je m’étais rencardé au centre FGO-Barbara (...) lire la suite

PRO


Booking : contact@jeremysansfamille.fr

Médias : ines@jeremysansfamille.com

Presse : Dossier de presse / Photos HD

Technique : Rider solo / Rider formule duo

NEWSLETTER

Pour être au courant des actus et concerts de Jérémy Sans Famille, inscrivez-vous à la newsletter !

* champ obligatoire